•    pâte de fruits ( et sirop) aux fraises

     

     pâtes de fruits (et sirop) aux fraises


     

     

     

    Je vous présente ces deux recettes ensemble car elles vont de pairs. Je les fait toujours en même temps.
    Pourquoi? me direz-vous. C'est une excellente question dont voici la réponse:
     
    Si vous avez un jardin et des fraises, vous en avez très certainement congelées l'année précédente, et bien sûr, il vous en reste et vous ne savez pas quoi en faire car les fraîches arrivent, d'autant plus que les fraises décongelées sont mollassonnes et d'une couleur passable.
     
    Voici donc comment utiliser les fraises congelées.
     
    Sortez-les du congélateur et placez-les dans une passoire installée sur un plat creux afin de récupérez le jus. Les fraises décongelées rendent leur jus et laissent des fruits tout mous et tout plats.


    Avec le jus vous ferez un excellent sirop:

        000_0002       

     

     

     

    Première étape à ne pas évincée:


    faites bouillir ce jus instant afin d'éliminer les toxines dues à la décongélation, et laissez refroidir;
    Pesez ensuite le jus et ajoutez-y 3/4 du poids en sucre

    grifilperplexe.gif- Voyons voire. il faut faire une règle de trois c'est à dire: le poids de jus divisé par quatre, et multiplier le chiffre obtenu par trois pour avoir le poids de sucre? Ouais ! c'est ça.  

    faire bouillir une a deux minutes pas plus
    Ce sirop se conserve au réfrigérateur.


     
    Puis avec les fraises, vous ferez des pâtes de fruits au vrai goût de fraises:
     
    Mixer les fraises qui auront perdu une grande partie de leur jus du fait de la décongélation.
    pour 300gr de purée de fraises il faut 200gr de sucre cristallisé, et un sachet de "Vitpris"
     
    Mélanger le tout de façon bien homogène et faite cuire dans une bassine à confiture en cuivre de préférence.
     
    La cuisson est assez longue, et doit rester sous surveillance constante. Remuez sans arrêt. Quand la pâte es prête elle se décolle des bords de la bassine, quand vous tracez un trait au milieu, la pâte ne se referme pas de suite; Pour être sûre, préparez à l'avance un bol d'eau froide, laissez tomber un peu de préparation dans l'eau, si celle-ci se fige la cuisson est prête.
     
    Débarrassez la préparation dans un plat carré foncé de papier sulfurisé;
    et laissez refroidir.
     
    Gif souris-ATTENTION si vous avez des petits enfants à la maison!!! Laissez hors de portée, un accident est vite arrivé,il ne faudrait pas qu'ils mettent leurs petits doigts dedans;     
       

    Une fois la préparation froide, placée la sur une planche à découpée en bois (si vous avez la chance d'avoir un marbre c'est parfait) et coupez-la en carrés que vous roulerez dans du sucre cristallisé;
     
     
    Si la pâte est bien cuite les pâtes de fruits se conserveront sans problèmes.
    Sinon mangez-les rapidement. D'où l'intérêt de faire des petites quantités à chaque fois.
     
    C'est avec l'habitude d'en faire que l'on arrive à savoir reconnaître quand la cuisson est parfaite.
     


    votre commentaire
  •  
    Une recette Ultra facile:
     
    200gr de chocolat:
     
    au choix: noir pâtissier ou au lait, ou blanc.
     
    2 cuillères à soupe de miel français:
     
    Ce n'est pas par chauvinisme que je vous donne ce conseil, mais quand on est apiculteur et que
    l'on connaît les tolérances des pays comme la Chine par exemple, on déconseille fortement l'achat
    de ce miel que nous français n'aurions pas le droit de vendre. (Rassurez vous, il n'est pas empoisonné
    , il est seulement frelaté par rajout de fructose. Ce qui fait que ce miel à la fâcheuse tendance à fermenter.
    Un miel de cette qualité chez nous est considéré comme impropre à la consommation)
    Choisissez par exemple le miel de votre voisin apiculteur. Ce sont des gens sympas.
    en plus vous contribuerez à la sauvegarde le l'espèce des abeilles qui sont indispensable à notre vie.
    Plus de 70% de la pollinisation est faite par ces charmants insectes.
     
    revenons à notre recette
     
    Faites fondre ces deux ingrédients à feux doux jusqu’à l'obtention d'une "pâte" fluide.
    retirez du feu immédiatement.
    Et là, vous pouvez y ajouter (mais ce n'est pas obligé, vous pouvez laisser la "pâte nature"):
    des raisins de Corinthe, ou de la poudre de noisettes ou des éclats d'amandes grillées,
    ou des éclats de pistaches ou de pralines........ environs 200gr
    laissez libre court à votre imagination et à votre gourmandise
     
    Ensuite, débarrassez le tout dans un plat. Pas besoin de graisser. Laissez refroidir.
    Et roulez en boules que vous roulerez dans du chocolat en poudre ou du sucre glace.
     
    Et si vous en avez mare que l'on vous dise tous les ans:
    « -Oh ! Des Doubichous ! »
    pincez-les de façon à les faire ressembler à des berlingots.
    Ces bonbons de chocolats ce conservent très bien, et surtout, ils gardent leurs formes.
    Le seul ennuis c'est qu'on le les garde pas longtemps... Miam.
     
    Le conseil du rat fruitier:
     
    Faites les confiseries en petites quantités.
     


    4 commentaires
  • Il faut choisir du bon chocolat pâtissier :
     
     
    Pour faire fondre le chocolat, il y a deux possibilités :
     
    1) Le bain marie
    il n’est pas nécessaire que le récipient contenant le chocolat touche l’eau qui est dans la casserole ;
    - quand le chocolat est fondu, retirer le récipient sans attendre.
     
    2) Le micro-ondes
     
    Mettre le chocolat dans un bol adapté au four micro-ondes, faire fondre en douceur, par étapes successives de 30secondes en vérifiant et en remuant à chaque fois pour que le chocolat soit bien homogène
     
    Le chocolat fondu a une température de 37 à 40 °
    Il faut le faire refroidir à une température précise. La température est différente s’il s’agit de chocolat noir, blanc, ou au lait.
     
    Étapes de refroidissement:
     
    deux possibilités:
     
    soit débarrasser le chocolat dans un plat en verre éventuellement placé dans un autre plat creux rempli de glaçons (pour les grosses quantités)
     
    soit faire fondre seulement les deux tiers du chocolat et y rajouter le tiers restant coupé en petit morceaux. Bien remuer jusqu'à ce que la totalité soit homogène.
    Cela va abaisser la température.
     
    Pour le chocolat noir
    Il faut abaisser la température à 27/28°
     
    Pour le chocolat au lait
    Il faut abaisser la température à 26/27°
     
    Pour le chocolat blanc
    Il faut abaisser la température à 26°
     
    Là j'ajoute mon beurre de cacao (1%)
    L’ajout de beurre de cacao donne une bonne tenu au chocolat qui sera plus facile à travailler, on pourra le travailler plus longtemps.
    Bien sûr il faut là aussi mélanger de façon homogène.
     
    Ensuite, il faut remonter la température du chocolat.
    Ce qui va rassembler les molécules du chocolat et évité le blanchiment.
     
    Pour le chocolat noir
    Il faut remonter à 31/32°
     
    Pour le chocolat au lait
    Il faut remonter à 30°
     
    Pour le chocolat blanc
    Il faut remonter à 29°
     
    NB ne jamais prendre des tablettes indiquées '' confiserie''( type ''galack'') qui ne sont pas du vrai chocolat blanc.
     
    Veiller à bien conserver la température indiquée pendant le travail du chocolat
    (pour le trempage des orangettes par exemple) en le remettant de temps en temps
    dans le bain-marie hors du feu.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique